Théorie‎ > ‎

Pilotage : le gonflage face à la voile

1- Prise de commandes

- Le pilote passe sous un faisceau d'élévateurs
- Placer la voile en légère tension, les élévateurs A vont alors se placer au-dessus des autres
- Le pilote croise les élévateurs devant lui
- Prendre la commande et élévateur A dans chaque main en prise directe (rien ne croise sauf les élévateurs)


2- Prégonflage


- La voile est perpendiculaire au vent, le pilote est bien centré
- Le pilote recule légèrement dans l'axe du vent pour décoller le bord d'attaque ... 
- ... puis repose la voile en lâchant les avants et en freinant.
- Il garde un peu de tension dans les avants (avancer vers la voile) afin d'accompagner le bord d'attaque vers le sol. 


3- Le gonflage


- La voile placée en corolle, le pilote attend les bonnes conditions de vent
- Lever la voile en reculant franchement dans l'axe du vent
- Eventuellement, se recentrer et/ou reculer si le vent est faible


4- Le contrôle


- Lâcher les commandes avant que la voile soit au dessus de la tête ...
- Maintenir la voile en vol grâce à :

 - l'action sur les commandes
- au déplacement du pilote
- et à son action de "charge" dans la sellette



5- Retournement


- Freiner légèrement et lâcher les commandes en reculant puis faire un demi-tour en regardant les commandes pour les reprendre en main
- Reprendre le contrôle de la voile sans la regarder


6- Evolution


- Cette prise de commandes n'est intéressante que lors des débuts (vision directe de ce qui se passe). On lui préfèrera la prise de commandes croisée (on ne lâche pas les commandes dans le retournement) 
- Jouer à maintenir la voile au-dessus de la tête dans la pente, dans le vent fort, en changeant de méthode ...
Comments